Eau potable

Accueil / Environnement / Eau potable

 


L’alimentation en eau potable de la commune de Monteynard est assurée par les captages du MOULIN et de la DHUY. L’eau prélevée est traitée par ultra-violets avant d’arriver dans le réservoir de la DHUY, point de départ de l’ensemble de la distribution.

L’alimentation en eau potable est réalisée de manière gravitaire directe pour 20% et gravitaire après pompage pour 80%.

En effet les hameaux de la Ville, des Liorats, des Jeannots, de la Côte du Crozet, de la Cime des Blais sont desservis par le réservoir de la route forestière lui-même alimenté par un pompage dans le réservoir de la DHUY.

Seuls les hameaux des Ripaux et des Blais sont alimentés directement à partir du réservoir de la DHUY.

Le réservoir du MOULIN de petite capacité est une réserve d’eau permettant de pallier aux insuffisances saisonnières de la source de la DHUY

La source des Jeannots alimentant autrefois les Liorats est aujourd’hui inexploitée mais constitue une ressource intéressante pour l’avenir.

DOCUMENTS A TELECHARGER

Réglement du service des eaux

Tarifs


Schéma du réseau

Caractéristiques du réseau

Mesure du débit des sources

Protéger vos installations


Qualité de l’eau par commune : Site du ministère chargé de la santé – Résultats des analyses du contrôle sanitaire des eaux destinées à la consommation humaine

Bilan qualité 2016

 

QUE FAIRE EN CAS DE SECHERESSE ?

Depuis quelques années les alertes sécheresse augmentent dans notre département et dans toute la France. En cas de sécheresse, deux états existent : le niveau de vigilance et le niveau d’alerte.

Depuis le début de l’été 2019, la commune de Monteynard, située dans le bassin du Drac est en état de vigilance. C’est à dire :

  • En vigilance, aucune mesure de restriction n’est imposée. Les usagers sont toutefois invités à l’économie afin de retarder au maximum les mesures de restriction.

Vous trouverez cet arrêté sur le site internet : http://www.isere.gouv.fr/Politiques-publiques/Environnement/Eau/Secheresse2/Secheresse

Pour information, pour les zones placées en état d’alerte, les mesures de restriction sont :

Pour tous :

– Interdiction du lavage des voitures hors stations professionnelles ;
– Interdiction du remplissage des piscines de plus de 5m³ à usage privé ;
– Interdiction d’arrosage des pelouses, des espaces verts publics et privés, des jardins d’agrément, des golfs, et des stades et espaces sportifs, de 9H00 à 20H00 (sauf dispositions spécifiques irrigation) ;
– Réduction de moitié du débit dérivé alimentant les plans d’eau et des étangs par rapport au débit dérivé autorisé ;
– Interdiction de manœuvrer des ouvrages hydrauliques entraînant des lâchers d’eau ;
– Interdiction d’effectuer des travaux dans le lit du cours d’eau destinés à accroître ou maintenir le prélèvement.

Pour les communes :

– Interdiction de laver les voiries ;
– Interdiction de faire fonctionner les fontaines publiques en circuit ouvert sur l’eau potable.

Pour l’agriculture :

– Baisse de 15 % des prélèvements agricoles autorisés pour l’irrigation

Pour l’industrie :

– Respect du niveau 1 de restriction sécheresse explicité dans les arrêtés individuels d’autorisation d’exploitation des industriels (installations classées pour la protection de l’environnement).

Pour les gestionnaires de réseau d’eau potable :

– Renforcement du suivi des niveaux des captages et des forages d’eau potable, transmission des données à l’administration.

Chaque citoyen et chaque usager se doit d’être vigilant et faire preuve de civisme dans sa consommation quotidienne d’eau pour éviter de porter atteinte à la ressource en eau et aux milieux aquatiques, biens précieux pour tous les usagers.

POUR ECONOMISER L’EAU

L’eau est une ressource vitale et rare. On peut économiser l’eau et ainsi baisser la facture grâce à des gestes simples : remplacer le bain par une douche, ne pas laisser couler le robinet inutilement. En attendant l’eau chaude, on peut récupérer l’eau qui s’écoule inutilement pour arroser les plantes, par exemple. Laisser couler l’eau 3 minutes, c’est gaspiller 18 litres  minimum !

Nettoyez votre voiture sans eau est possible grâce à des produits qui lavent sans besoin de rinçage. Attention laver sa voiture chez soi laisse l’eau s’écouler dans le sol ou le caniveau, ce qui est illégal car les « eaux résiduelles » doivent légalement être traitées par une station d’épuration. Dans une machine de lavage automatique à rouleaux, il faut 200 litres d’eau et dans une station de lavage à jets sous pression, il faut 50 à 60 litres d’eau.

Pour l’arrosage du jardin, privilégier le matin ou le soir afin d’éviter l’évaporation de l’eau. Un système de goutte à goutte est plus économe qu’un jet. Il faut aussi arroser moins souvent, mais davantage. Inutile d’arroser la pelouse : elle jaunit quand il fait sec, mais redevient vite verte aux premières pluies.

des conseils ici https://www.consoglobe.com/